GUINÉE 🇬🇳 | DÉCLARATION PRÉLIMINAIRE DE LA CEDEAO SUR PREMIER TOUR DE L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DU 18 OCTOBRE 2020

INTRODUCTION

La République de Guinée à organisé le premier tour de son élection présidentielle le dimanche 18 octobre 2020

En application des dispositions du protocole Additionnel sur la DĂ©mocratie et la Bonne Gouvernance (2001), Son Excellence Monsieur Jean-Claude Kassi BROU, PrĂ©sident de la Commission de la CommunautĂ© Économique des États de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO), a dĂ©ployĂ© une Mission d’Observation Électorale (MOE) pour observer l’élection prĂ©sidentielle. Cette Mission d’Observation Électorale s’inscrit dans la poursuite des efforts de la CEDEAO pour accompagner le peuple guinĂ©en en vue de la tenue d’une Ă©lection crĂ©dible, transparente, inclusive et sans violence.

La Moe est dirigĂ©e par Son Excellence Jose Maria NEVES, ancien premier Ministre de la RĂ©publique de Cabo Verde. La Mission est constituĂ©e des fonctionnaires des MinistĂšres des Affaires Ă©trangĂšres des États membres, d’Experts de questions Ă©lectorales des commissions Ă©lectorales des États membres, du parlement de la CEDEAO, des Ambassadeurs accrĂ©ditĂ©s prĂšs la CEDEAO, des journalistes et des membres de la SociĂ©tĂ© Civile.

La Mission a Ă©galement bĂ©nĂ©ficiĂ© de l’appui du ReprĂ©sentant de la Commission de la CEDEAO en GuinĂ©e, S.E.M Mario Gomes FERNANDES et de l’assistance technique d’une Ă©quipe de la Commission de la CEDEAO conduite par le GĂ©nĂ©ral Francis A. BEHANZIN, Commissaire aux Affaires Politiques, Paix et SĂ©curitĂ©.

ENGAGEMENTS ET APPUI AU PROCESSUS ÉLECTORAL

L’élection prĂ©sidentielle du 18 octobre 2020 s’est dĂ©roulĂ©e dans un contexte de profonde mĂ©fiance entre les acteurs politiques guinĂ©ens sur l’ensemble du processus Ă©lectoral. ConformĂ©ment Ă  sa tradition de solidaritĂ© rĂ©gionale, la CEDEAO a manifestĂ© son engagement Ă  soutenir le gouvernement, les parties prenantes et le peuple guinĂ©en dans le but de crĂ©er un environnement propice Ă  la tenue de l’élection prĂ©sidentielle le 18 octobre 2020.

Dans cette perspective, une mission conjointe de solidarité de haut niveau CEDEAO-Union Africaine-Nations-Unies a été entreprise en Guinée du 1er au 2 octobre. Cette mission faisait suite :

  • Aux consultations conjointes de prĂ©-dialogue virtuel CEDEAO-UA-UNOWAS et la rĂ©union ministĂ©rielle consultative virtuelle avec les parties prenantes guinĂ©ennes, tenues du 2 au 7 juillet et le 15 aoĂ»t 2020, respectivement;
  • À la rĂ©alisation de l’audit du fichier Ă©lectoral en mars et en aoĂ»t-septembre 2020 par des experts de la CEDEAO; et
  • À la restitution publique des rĂ©sultats de l’audit du fichier Ă©lectoral en prĂ©sence du corps diplomatique, des partis politiques et des mĂ©dias nationaux et internationaux effectuĂ© le 21 septembre 2020.

Il convient de rappeler que la CEDEAO avait dĂ©pĂȘchĂ© en mars 2020 des experts et techniciens afin d’appuyer la CENI dans le cadre de l’audit du fichier Ă©lectoral utilisĂ© lors des Ă©lections lĂ©gislatives et du referendum du 22 mars 2020. En outre, dans le but de renforcer la confiance des parties prenantes dans la crĂ©dibilitĂ© du fichier Ă©lectoral Ă  l’approche de l’élection prĂ©sidentielle du 18 octobre 2020, la CEDEAO a dĂ©ployĂ© des experts en vue de rĂ©soudre les questions en suspens relatives au fichier Ă©lectoral, notamment la radiation de 2,4 millions environ d’électeurs en raison de doubles inscriptions, de mineurs, de dĂ©cĂšs et de problĂšmes liĂ©s Ă  leur identification.

Le 7 octobre 2020, la CEDEAO a dĂ©ployĂ© en GuinĂ©e une Mission d’Observation Ă  Long Terme (OLT) composĂ©e de 16 experts, renforcĂ©e par la Mission d’Observation Ă  Court terme (MOCT) de 116 observateurs, dĂ©ployĂ©s dans les diffĂ©rentes rĂ©gions et districts de la RĂ©publique de GuinĂ©e, pour observer le dĂ©roulement de la phase prĂ©-Ă©lectorale, du scrutin et de la pĂ©riode postĂ©lectorale immĂ©diate. À cela s’ajoute l’assistance financiĂšre accordĂ©e Ă  la CEDEAO pour soutenir le processus Ă©lectoral.

CAMPAGNE ÉLECTORALE ET MÉDIA

La Mission d’Observation de la CEDEAO note que la campagne Ă©lectorale s’est dĂ©roulĂ©e sur toute l’étendue du territoire. Cependant, le climat politique Ă©tait tendu, la campagne a connu quelques incidents avec l’utilisation de violences verbales et langages Ă  quo-notation ethniques. Tous les candidats n’ont pu accĂ©der Ă  certaines rĂ©gions et prĂ©fectures, leur empĂȘchant ainsi la possibilitĂ© de faire connaĂźtre leur programme aux publics.

La Haute autoritĂ© de la Communication (HAC), conformĂ©ment Ă  la loi, a crĂ©Ă© les conditions Ă©quitables d’accĂšs aux mĂ©dias publics par les candidats en lice.

CONSULTATION PRÉ-ÉLECTORALES ET DÉPLOIEMENT

  • Consultations prĂ©=Ă©lectorales :

Dans le but de s’enquĂ©rir de l’état des prĂ©paratifs du scrutin, le chef de Mission, S.E.M JOSE MARIA NEVES, ancien premier Ministre de la RĂ©publique de Cabo Verdes, dĂšs son arrivĂ©e, a rendu une visite de courtoisie Ă  S.E. Professeur Alpha CONDE, prĂ©sident de la RĂ©publique de GuinĂ©e, Ă©galement candidat Ă  l’élection prĂ©sidentielle du 18 octobre 2020.

Le premier Ministre, Neves a Ă©galement rencontrĂ© le prĂ©sident de la Cours Constitutionnelle et a tenu une sĂ©ance de travail avec le prĂ©sident de la Commission Électorale Nationale IndĂ©pendante (CENI). Le chef de la mission s’est Ă©galement entretenu avec les reprĂ©sentants et des candidats de partis politiques en lice et les organisations de la sociĂ©tĂ© civile ayant observĂ© dans tout le territoire national. Il a Ă©changĂ© avant et aprĂšs le scrutin avec tous ses collaborateurs, chefs des Missions d’Observation Internationales.

Au terme de ces différentes rencontres, le Chef de Mission a encouragé les organes de gestion des élections et a exhorté les acteurs politiques a multiplier les campagnes de sensibilisations auprÚs des citoyens guinéens pour les inciter à sortir massivement le jour du vote pour accomplir leur devoir civique dans la sérénité, tolérance et paix.

  • DĂ©ploiement

À la suite d’une sĂ©ance de briefing avant dĂ©ploiement organisĂ© par l’équipe technique de la CEDEAO, les Observateurs ont Ă©tĂ© dĂ©ployĂ©s dans les 8 rĂ©gions de la GuinĂ©e Ă  savoir : Kindia, BokĂ©, Mamou, LabĂ©, Faranah, Kankan, NzĂ©rĂ©korĂ© et dans les 5 communes de la rĂ©gion de Conakry.

  • Ouverture, dĂ©roulement du vote et dĂ©compte des voix

AprÚs une évaluation minutieuse des informations transmises à la salle de situation de la CEDEAO par les observateurs déployés sur le terrain et aprÚs une séance de débriefing avec les observateurs de retour du terrain, la Mission a noté :

Des Points Positifs :

  1. Le climat apaisé qui a prévalu de façon générale tout au long du processus électoral;
  2. Le début des opérations de vote entre 7h00 et 8h45 et achevé entre 19h00 et 20h00;
  3. La disponibilité du matériel électoral dans tous les bureaux de vote observés;
  4. La grande mobilisation des Ă©lecteurs tout au long du scrutin;
  5. Une présence effective mais discrÚte des forces de sécurité;
  6. La prĂ©sence des ReprĂ©sentants de l’UFDG et du RPG dans la plupart dans bureaux de vote observĂ©s et RGD-PACT-FAN-PADES-MND-PLP dans certains bureaux de vote;
  7. Le bon déroulement du processus de dépouillement et de décompte des suffrages conformément aux dispositions du code électoral et des textes subséquents;

Des Points à améliorer :

  • Assurer l’accĂšs et la libre campagne des candidats sur toute l’étendue du territoire guinĂ©en;
  • Le problĂšme d’éclairage observĂ© dans la majoritĂ© des bureaux de vote visitĂ©s;
  • Le manque de professionnalisme d’un certain nombre d’agents de vote, caractĂ©risĂ© par la non-maĂźtrise des procĂ©dures de vote;
  • Le manque d’harmonisation dans l’interprĂ©tation des lois par les agents de bureaux de vote;

CONCLUSION

Au total, le processus Ă©lectoral ayant conduit au scrutin prĂ©sidentiel du 18 octobre 2020, s’est dĂ©roulĂ© sans incident majeur. La Mission d’Observation de la CEDEAO Ă  l’élection PrĂ©sidentielle en GuinĂ©e est arrivĂ©e aux conclusions provisoires suivantes, sur la base de son apprĂ©ciation de tout le processus Ă©lectoral, du dĂ©but jusqu’aux dĂ©pouillement dans les diffĂ©rents bureaux de vote.

Cette élection présidentielle constitue une étape cruciale dans la consolidation de la paix et la promotion de l démocratie en Guinée. Elle a été rendue possible par la détermination du peuple guinéen et de tous les acteurs. Ainsi, la mission félicite le peuple guinéen et le gouvernement pour les dispositions prises pour la tenue de cette élection.

En particulier, la Mission salue la patience, le civisme dont les Ă©lecteurs ont fait preuve au cours du scrutin. La CEDEAO encourage les Ă©lecteurs Ă  maintenir leur comportement exemplaire jusqu’à la proclamation dĂ©finitive des rĂ©sultats provisoires. Elle exhorte Ă  garder ce sens Ă©levĂ© de responsabilitĂ© et Ă  prĂ©server les valeurs de tolĂ©rance et de paix. Le processus Ă©lectoral s’est dĂ©roulĂ© dans la paix conformĂ©ment Ă  la lĂ©gislation en vigueur en GuinĂ©e. 

Par ailleurs, la Mission lance un appel aux candidats en lice pour l’élection prĂ©sidentielle Ă  respecter les rĂ©sultats issus des urnes et les exhorte Ă  recourir, en cas de besoin, aux voies lĂ©gales pour le rĂšglement de tout contentieux Ă©lectoral, pour prĂ©server la paix, la stabilitĂ© et la dĂ©mocratie.

Enfin, la Mission d’Observation de la CEDEAO, par le biais des observateurs Ă  long terme et du bureau du ReprĂ©sentant RĂ©sident du PrĂ©sident de la Commission de la CEDEAO observera les dĂ©veloppements postĂ©lectoraux jusqu’à la proclamation dĂ©finitive des rĂ©sultats. Elle remercie les autoritĂ©s guinĂ©ennes compĂ©tentes pour les mesures qu’elles ont prises pour faciliter le dĂ©ploiement des observateurs pour la tenue du scrutin du 18 octobre 2020

Fait Ă  Conakry, le 19 octobre 2020

S.E.M. Jose Maria NEVES

Ancien Premier Ministre de la RĂ©publique de Cabo Verde

Vous pourriez aussi aimer

Comments are closed.